Ce găsim căutând bine în acest blog

2017-02-27

Le Cancer et nos Sociétés

Le problème social de notre société cancéreuse est le même que celui d'un organisme cancéreux : ne pas reconnaître par l'immunité naturelle la croissance du profit à n'importe quel prix comme ce qu'elle est - un cancer !

by Dr Dan Waniek, MD

Copyright © 2017

All Rights Reserved.
Copyright Requests Here Please !

Please use Romanian characters (we don't accept approximations in Romanian comments)



Comment explique-t-on aux administrateurs de la Sécurité sociale la médecine ?

Impossible : c'est une différence de cultures, les chiffres versus la vie.

C'est une différence de niveau : Un Bac + 18 parlant à Un Certificat d'études.

C'est une différence de bonne volonté : on l'a ou on l'a pas, et alors on se "défend" dans des règlements interminables, comme si le règlement remplaçait la justice, comme dans les camps de concentration.

C'est une différence d'objectifs : hippocratiques envers les hypocrites : les réglements s'ils ne remplacent pas la justice, et si un delai moyen d'attente au Tribunal des Affaires de la Sécurité Sociale (TASS) est de dix ans, on n'a toujours pas fait justice. Or le droit c'est un droit, Par conséquent, n'en déplaise aux autorités, on vit dans une dictature. L'état de siège aidant.

La dictature ? Je connais. TASS pendant mon enfance s'appelait l'agence bolchévique de Fake News.

La fake news du jour ? Le "trou". La Sécu fait des bénéfices rien qu'en retardant les paiements. Le volume du fric prélévé légalement de nous tous, obligatoirement, est comparable au PIB de la France. Trente millions de cotisants tous les mois. Faites vos jeux. Là solidarité ? Avec qui ? Avec des industriels de la Big Pharma ? Oui.

Et depuis quand la souffrance, s'il y'avait du trou, devrait choisir comme dans la pub : gagner ou gagner plus ? Sur le dos de qui ? Sur les dos des souffrants ? Comment s'appelle cela ? Exploitation. Ou sont les droits ? Nul part, sauf dans les règlements de la Sécu, qui ne fait pas la loi, qui ne l'applique pas non plus, et qui ne fait que des règlements.

L'hôpital qui s'est fout de la charité, c'est la Sécu. L'hôpital, à l'origine c'état l'institution chretienne orthodoxe cappadocienne de Saint Basile le Grand et de sa soeur, Sainte Macrine, la patronne des cancereux.

Les cancéreux ? Excellent livre écrit par un connaisseur.

S'il vous plaît, pardonnez le modérateur ! Il a la moderation intense, pas d'intensité dans sa modération.
Restez polis, patientez, et vous pouvez tout dire ici chez nous !
Soyez les bienvenus ! Allez-y !